Covid-19 : une médecin généraliste est très révoltée par les anti-vaccins !

Covid-19 : une médecin généraliste est très révoltée par les anti-vaccins !

Si vous avez suivi les dernières actualités en France, vous savez sans doute que la campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté en janvier 2021.

Si certains sont ravis de cette nouvelle, d’autres sont plus méfiants au vu des potentiels effets secondaires du dit vaccin. Face à ces anti-vaccins, une médecin généraliste a exprimé son exaspération sur Twitter. On vous dit sur le sujet.

Vaccin contre le Covid-19, des avis partagés en France

L’annonce d’une campagne de vaccination contre le coronavirus a beaucoup suscité l’attention des Français. Mais malheureusement, une bonne partie de la population ne semble pas du tout emballée par cette idée. En effet, d’après un sondage réalisé par l’IFOP (Institut français d’opinion publique) pour le « Journal du Dimanche », 59 % de Français n’ont pas l’intention de se faire vacciner contre le Covid-19 pour le moment.

Vaccin contre le Covid-19
Vaccin contre le Covid-19

Et pour cause, les Français sont méfiants sur les possibles effets secondaires du vaccin en question. Face à cette méfiance, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) tient à rassurer les Français en expliquant que la surveillance des vaccins contre le Covid-19 a été renforcée.

L’agence a déclaré qu’il y a des exigences scientifiques et règlementaires qui doivent être respectées dans le développement et la mise sur le marché des vaccins contre le Covid-19 afin de garantir la qualité, la sécurité et l’efficacité.

Pour l’heure, il y a très peu d’information concernant le vaccin, mais il pourrait bien s’agir de l’un des six candidats de vaccin précommandé par l’Union Européenne.

L’exaspération d’une professionnelle de la santé

Cette méfiance vis-à-vis d’un vaccin contre le Covid-19 exaspère une médecin généraliste français qui n’a pas hésité à faire part de son avis sur Twitter. Dans sa publication, elle met en évidence le relâchement des Français vis-à-vis du respect des précautions et de la crainte du virus.

Elle commence par rappeler la panique qu’il y a eu au début de la pandémie :

« On vous a donné des masques quand vous aviez des symptômes. (…) Vous avez râlé à juste titre, de ne pas avoir de masques, vous nous avez demandé quand le vaccin où un traitement arriverait. On a répondu comme on a pu avec nos connaissances à ce moment-là. ».

Docisa

Ensuite, elle poursuit en mettant en avant le contraste avec la pensée actuelle :

« Et maintenant, vous n’êtes pas foutu de mettre vos masques correctement. Vous ne voulez pas du vaccin. Parce que votre beau-frère a lu sur Facebook que ça pourrait donner le cancer, le sida et que votre ADN serait modifié ».

Docisa

Appel à la solidarité par la médecin généraliste

La publication de cette médecin généraliste met également en avant l’effort fourni par les professionnels de la santé pour combattre le virus. Elle déclare :

« On a bossé comme on a pu. On s’est adapté à l’hygiène jusqu’au-boutiste, aux symptômes du virus qu’on découvrait jour après jour, à la téléconsultation… ».

Docisa

Puis, la médecin a continué en expliquant que la crise sanitaire n’est pas encore finie et que le danger nous guette encore. Pourtant, les Français semblent ne plus s’en soucier :

« J’ai l’impression que vous ne réalisez pas. Bien sûr, le taux de décès post Covid n’est pas monstrueux, mais passer 2/3 semaines en réa n’est vraiment pas anodin. Et puis les séquelles post Covid, dont on ne sait pas tout encore. ».

Docisa

Elle termine avec un appel à la solidarité : « Protégez-vous. Protégez les autres. Soyons solidaires ».