Bernard Tapie : Di Meco, l’ancien joueur de l’OM propose une statue en hommage au grand Boss !

Décédé il y a plus d’une semaine, Bernard Tapie a marqué l’esprit des footballeurs et des fans de l’OM. A Paris comme à Marseille un hommage a été rendu en son nom. Et spécialement par Di Meco, l’ancien joueur.

Bernard Tapie : Di Meco, l’ancien joueur de l’OM propose une statue en hommage au grand Boss !

Dimanche 03 octobre, le grand homme d’affaires, Bernard Tapie est décédé. Après un long combat contre le cancer, il est parti à l’âge de 78 ans. Ainsi un hommage lui a été rendu dans sa deuxième ville, Marseille. D’ailleurs, Di Meco a proposé une autre manière de le célébrer. On vous donne les détails.

Hommage à Bernard Tapie à Marseille

Comme c’était celui qui a porté haut le club de l’OM, il est normal que la ville lui rende hommage. Avant les obsèques et l’enterrement de Bernard Tapie, Marseille a voulu honorer pour la dernière fois le grand Boss. En effet, jeudi 7 octobre, on a ouvert le Vélodrome de la ville afin de pouvoir se recueillir autour de son cercueil.

Pour l’occasion, des milliers des fans se sont réunis au même titre que les anciens footballeurs du club. Plus de 3 000 personnes ont été présents auprès de la famille du Boss au stade. Costumes Noires et écharpes au couleurs du club, certains joueurs étaient présents au Vieux-Port dès 8h le lendemain. Thierry Mode était parmi ces gens, selon lui : « Bernard Tapie est irremplaçable ».

Vers 9h30, une procession a commencé pour accompagner le cercueil à la cathédrale de la Major. En effet, beaucoup de gens sont venus faire leurs adieux à leur héros. En plus d’être un grand homme, Bernard Tapie a également été l’ami de tous. C’était un moment spécial pour les marseillais. En fait, « c’est une famille qui vient rendre hommage aux derniers instants de Bernard. ».

Le père de Sophie Tapie était un homme très apprécié par la communauté. « Il a toujours été à l’écoute, à être attentif aux autres ». Parmi les invités on pouvait voir Christophe Castaner, Jean-Louis Borloo, ou encore Roselyne Bachelot. Jean Roch, Samia Ghali ainsi que Eric Di Meco. D’ailleurs ce dernier a proposé une autre façon de rendre hommage à son mentor.

Hommage d’Eric Di Meco au père de Sophie Tapie

Eric Di Meco, l’ancien latéral de l’OM, était très proche de Bernard Tapie. Ainsi son décès l’a énormément affecté. D’ailleurs, il ne contenait plus ses larmes sur RMC en parlant de ce grand homme. « J’ai eu beaucoup de chance de croiser cet homme-là et de travailler avec lui. Parce qu’il y a des hommes qui sortent de l’ordinaire et lui en faisait partie » a-t-il affirmé.

Pour rendre hommage à son grand ami, cet ancien joueur a évoqué certains souvenirs. « Ma vie a changé avec son arrivée » raconte-t-il. Selon lui, si Bernard n’était pas venu à l’OM, il n’aurait eu pas la même carrière au même titre que sa vie aujourd’hui. C’est pourquoi il est très reconnaissant envers lui. Pour finir il a ajouté : « on avait une affection particulière l’un envers l’autre ».

Dimanche dernier, Di Meco était invité sur Télé foot. Ainsi, il a proposé une autre manière de rendre hommage à Tapie. Selon lui, faire une statue serait bien. Certes, les marseillais n’ont jamais adopté cette culture là mais c’est justement l’occasion. Ça sera une manière de le garder près de ses « enfants ». Comme ce joueur disait : « on était ses fils ».

Aucun commentaire n’a été émis concernant cette idée. En tout cas, ce n’est pas plus mauvais car Bernard Tapie le mérite. Il a su changer le destin de l’OM en l’emmenant jusqu’en ligue des champions. Sans lui, l’Olympique de Marseille n’aurait pas connu un tel succès. Grand leader, « s’il avait été gourou, il aurait eu une secte avec des millions d’adeptes, tellement il était fort ».

Bernard Tapie : un grand combattant

L’une des qualités que les fans ont appréciée chez Bernard Tapie était sa force et sa persévérance. Malgré qu’il fût malade, il resta digne et continua à se battre contre sa maladie. « La manière dont il s’est comporté dans son combat contre le cancer, ça l’a rendu humain. Il a continué à m’inspirer » disait ce consultant sportif. En effet, il n’a jamais montré aucun signe de découragement.

En somme, tout le monde peut être confronté à des difficultés et à des problèmes de santé. Mais la manière dont il a géré le sien était remarquable. C’est ainsi que son premier fan, Di Meco affirme que : « si un jour il m’arrive un truc, j’espère être aussi digne que lui. ». Un vrai homme mais également un « monstre ».